Erreurs à éviter en créant un monde fantasy :

Si la fantasy est un genre qui en fait rêver plus d’un, et qui attire toujours plus de lecteurs, c’est un genre qui est pourtant loin d’être nouveau et qui possède sa solide base de fans et d’adeptes. Se faire un nom dans une telle niche est donc loin d’être chose aisée. Mais si votre monde est convaincant et original alors vous trouverez toujours un public intéressé. Cependant afin de créer un monde fantasy cohérent et attirant, il y a quelques erreurs à éviter tout de même.

Je vous redirige vers cet article si vous commencez la création de votre monde fantasy et ne savait pas forcément par où commencer.

Voici 4 erreurs à éviter en créant un monde fantasy :

 

1 – Les erreurs à éviter – Bannissez les clichés de votre monde fantasy :

Parmi les erreurs à éviter en créant un monde fantasy, celle-là est certainement la pire. Une grande partie d’oeuvres de fantasy sont basées sur J.R.R Tolkien. Comme on dit : c’est la base. Et si Tolkien à su créer un monde incroyable et fédérer de nombreuses personnes autour de son oeuvre, cela ne veut pas dire qu’il faut tout faire comme lui pour connaître le succès.

Beaucoup ont suivit ses pas et cela à donné un très grand nombre d’univers reprenant les codes, devenus clichés, de la fantasy. Nous donnant un monde vaguement médiéval mais trop flou pour en savoir plus, avec des créatures et races tout aussi clichées et, au final, en laissant peu de place à la l’imagination et la fantaisie.

Un monde fantasy fort et marquant se doit d’être composé d’éléments forts et marquants.

 

 

Voici quelques exemples :

  • Concernant votre monde vous pouvez parfaitement combiner des éléments de plusieurs ères historiques. Un exemple concret, et peut-être parlant à tous, sera Black Panther de Marvel, où le Wakanda mélange culture africaine ancestrale et futuristique, ce que personnellement j’adore. La création c’est la liberté, et en fantaisie rien de nous interdit de sortir des sentiers battus, au contraire.
  • De la même manière, mélangez les mythes et légendes, créez un background historique en vous inspirant de mythes et légendes connus du grand public, ou inventez-les vous même. Cela rajoutera de la profondeur à votre monde fantasy et permettra de créer du mystère. (voici un article qui en parle)
  • Créez un monde distinguable. En d’autres termes, donnez une identité à votre monde. On doit pouvoir savoir si c’est un monde totalement différent du nôtre, inspiré du nôtre, en parallèle du nôtre, ou le nôtre à une autre époque…
L’importance de ces points :

Je vous invite à lire cet excellent article de Monde Fantasy sur les différents genres de la fantasy et qui vous donnera de nombreuses idées sur la base de votre monde

En suivant ces trois principes vous verrez que d’un coup votre monde prendra des couleurs et deviendra plus personnel. Créez le monde que vous souhaitez voir et découvrir, le monde qui vous fait rêver. Les clichés peuvent servir votre monde mais il ne faut pas en abuser sous peine de le rendre trop banal ou « déjà-vu ».

Je précise que rien ne vous interdit de choisir un monde fantasy se déroulant à une époque médiévale et ayant des races, dites clichées. L’essentiel et que, peu importe votre choix, vous rendiez ce monde innovant et original, que vous utilisiez ces clichés à votre façon, et que votre monde ait une personnalité qui lui est propre.

 

 

2 – Les erreurs à éviter – Bannissez aussi les personnages et races clichées :

De la même manière, vos races et personnages ne devraient pas reprendre tous les codes la fantasy classique, c’est la deuxième des erreurs à éviter dans un monde fantasy.

Pourquoi se contenter d’elfes, de nains et d’orcs quand vous pouvez créer vous même vos races et vos peuples. Une fantasy efficace est une fantasy qui s’inspire des bases et des codes pour les réécrire et les tourner à sa sauce.

Si vous aimez un peuple en particulier, ou une époque historique d’un peuple, (admettons le Japon féodal avec les samurais) trouvez un moyen de l’intégrer à votre monde.

Je vous redirige sur cet article sur comment créer vos races et peuples dans un monde fantasy si vous souhaitez en savoir plus.

 

 

Parmi les erreurs à éviter – Chercher à plaire et vendre :

L’essentiel lorsque vous créez votre monde n’est pas de penser : Est-ce c’est vendeur ? Mais : est-ce que ça me plait ? Si votre idée vous plait et vous inspire alors il faut la garder. Même si ça veut dire avoir des samurais dans un monde fantasy. C’est de cette façon que votre monde sera unique, car il représentera votre vision de la fantasy.

Creusez votre idée. Faites des brainstormings sur le pourquoi du comment de leur présence. Vous trouverez toujours un moyen de les intégrer et de les repenser à votre façon. 

Voici un article sur le brainstorming qui devrait vous intéresser.

De même pour les personnages, sortez des schémas narratifs clichés du héros qui découvre qu’il est le roi caché et perdu… Et si vous choisissez ces schémas alors essayez de les repenser, d’ajouter une touche de nouveauté.

Par exemple, le schéma du voyage du héros et très très utilisé mais en le tournant à sa sauce c’est un schéma qui marche souvent car on ne se rend pas forcément compte de sa présence.

Pensez bien que Harry Potter et Le Seigneur des Anneaux emploient tous les deux ce schéma. Chacun s’en sert à sa façon et à certains moments cela semblera évident et à d’autres, moins.

 

 

Parmi les erreurs à éviter – Les méchants trop plats :

Enfin vos personnages sont humains et leur voyages, luttes, et joies devraient l’être aussi. De même pour vos méchants. Aucun méchant n’est là juste pour faire le mal. Les méchants sont humains et ont vécu des choses qui les ont transformés, souvent en mal. Mais rappelez-vous que ce sont les héros de l’autre camp, dans la plupart des cas. Ils tentent de réaliser leur vision des choses.

Le monde n’est pas tout noir et blanc mais en nuances de gris. Ne pas appliquer cette perspective à vos personnages fait partie des erreurs à éviter en créant un monde fantasy.

 

 

3 – Votre magie doit avoir des règles logiques

Une autre chose à absolument travailler dans votre monde fantasy est bien la magie. Ce serait une très grosse erreur de ne pas y passer du temps et de bien la définir. Si vous incorporez de la magie dans votre monde elle doit être régie par des règles logiques.

Tout comme dans notre monde, il y a des lois immuables, ce doit être le cas pour le vôtre.

Une magie régulée permettra plusieurs choses :

  • Tout d’abord, cela va créer un sens d’importance, si elle coûte quelque chose, ou qu’elle à des règles d’utilisation spécifiques (comme : uniquement la nuit quand il fait 13°C, après tout pourquoi pas) c’est qu’en échange son pouvoir doit être intéressant et puissant. Selon le ton de votre univers, et de votre histoire, (plutôt sérieux ou plutôt comique) vous pouvez jouer avec ces règles.
  • Cela permet aussi de la rendre crédible, tout le monde ne peut pas l’utiliser et ceux qui le peuvent doivent donner quelque chose en échange, respecter certaines règles. Voyez cela comme un maître d’arts martiaux. Il n’est pas devenu maître du jour au lendemain. Il a du donner des années de sa vie à s’entraîner pour maîtriser son art. Ce sacrifice a fait de lui un maître.
  • Cela est utile à votre intrigue. La magie peut venir interagir avec votre intrigue, être au centre de cette dernière… Elle aura sa place dans votre histoire.

L’intérêt d’avoir une magie régulée :

Voyez cela comme une barre de mana dans un jeu vidéo, ou le fait qu’il faille une baguette de sorcier pour jeter un sort…

Si tout le monde peut utiliser la magie, sans aucune restriction alors ce serait le chaos et ce ne serait pas forcément intéressant pour votre monde. Encore une fois, la création c’est la liberté, il est tout à fait possible de créer une intrigue basée sur le fait que tout le monde puisse utiliser la magie.

Mais de manière générale, même dans ce dernier cas de figure, il y aura toujours des niveaux de force, de puissance. Il vous faut des règles afin de structurer votre magie et la rendre crédible.

Tout comme une arme à feu à besoin de munitions pour être utilisée, votre magie doit avoir besoin d’une source d’énergie aussi.

Pensez à trouver des règles concernant comment elle peut être utilisée :

  • Par le biais d’un objet
  • D’une dépense d’énergie
  • Sont-ce des sorts ?
  • Une maîtrise d’éléments ?
  • Des invocations ?
  • Y a-t-il des limites de puissances dans vos sorts ?
  • Qui peut l’utiliser et pourquoi ?
  • sous quelle forme… ?

Essayez de penser à toutes les questions que l’on pourrait se poser sur cette magie.

 

 

4 – Votre monde ne devrait pas être trop paradisiaque

Enfin parmi les grosses erreurs à éviter en créant un monde fantasy : un monde trop paradisiaque, et même des personnages trop parfaits. Un monde où tout le monde est heureux et rien ne se passe n’intéressera personne. En particulier pour un livre, il faut une histoire à raconter et donc des conflits… Votre monde doit refléter aussi ces conflits.

Par exemple une guerre ne sort pas de nulle part, ni du jour au lendemain. Ce sont souvent des tensions, peut être des conflits passés, des différences d’opinions, un motif religieux…

Votre monde sera aussi le reflet de ces conflits et si certains coins seront paradisiaques d’autres le seront beaucoup moins. Ne vous attardez pas trop sur les coins de paradis et introduisez vos conflits ou mystères rapidement.

Cela tiendra votre lecteur en haleine et éveillera sa curiosité. Les conflits sont aussi l’occasion parfaite pour traiter des thèmes de votre livre, de sujets qui vous tiennent à coeur…

Je vous redirige vers cet article si vous voulez en savoir plus sur les thèmes et sujets de votre monde et de votre histoire.

 

 

Les erreurs à éviter – Les personnages trop plats :

De même pour vos personnages, un personnage sans aucun gros défaut n’intéressera personne. Fixez-vous cette règles lorsque vous créez vos personnages : pour chaque qualité il y a un défaut. Et pas un petit défaut. Un défaut à la hauteur de la qualité.

Par exemple votre héros est très intelligent, son défaut peut être d’avoir un égo sur-dimensionné, de détester perdre (à un point très élevé).

Ce sont les défauts et les failles qui rendront votre personnage crédible. C’est son évolution et son parcours qui intéresseront le lecteur. Si votre héros est déjà parfait et fort alors il n’a rien à apprendre de son aventure et son évolution sera très très minime voir inexistante.

 

Ressources :

Voici quelques livres qui pourraient vous inspirer et vous aider dans la création de votre univers. Je vous met tous ceux que j’ai eu l’occasion de lire et qui sont intéressants et utiles. Si vous en connaissez d’autres n’hésitez pas à les proposer en commentaires. Les liens sont des liens affiliés Amazon, si vous ne voulez pas les utiliser vous avez juste à copier le nom du livre sur Amazon pour le trouver.

Voici les livres :

 

Voici quelques blogs et sites qui traitent des mondes fictifs et fantasy ainsi que de l’écriture en général :

 

Conclusion :

Voilà les principales erreurs à éviter lorsque vous construisez votre monde fantasy. Encore une fois la création n’a pas de limites, mais la fantasy exige de respecter quelques règles afin de rester attirante et intéressante. Voyez cela comme un diamant brut que l’on doit polir afin de révéler toute sa splendeur.

Et vous – Quelles choses n’aimez-vous pas voir dans la fantasy, ou justement avoir ? Qu’est-ce qui vous sort d’un livre ou d’un univers ?


Yaaza

Faites aujourd'hui ce que vous voulez être demain.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :