Comment créer et intégrer les guildes, ordres et factions à votre monde ?

Si les guildes sont plus ou moins visibles (voire présentes) dans les œuvres littéraires, elles représentent une partie importante de toute création de type fantasy, sf… Peu importe votre support (film, livre, jeu vidéo…) une guilde vous permettra d’ajouter de la profondeur et de la saveur à votre univers, sans pour autant avoir à la mettre trop en avant.

Mais avant de se lancer, commençons par bien définir chaque terme, car si chacun désigne une chose bien différente et définie, la nuance entre chaque est parfois un peu floue.

 

Quelles sont les différences entre les guildes, les ordres et les factions.

Les guildes :

C’est une « association groupant des marchands exerçant une profession commune», définition plutôt floue donnée ici par le Larousse.

Une guilde est en gros une association de personnes se regroupant autour de leur métier, de leur artisanat et exerçant une activité de type commerciale. Nous sommes toujours dans le flou mais l’idée se précise un petit peu plus.
Dans cette catégorie nous regrouperons tout ce qui sera association artisanale, de métiers, et de personnes partageant des intérêts communs.

Point important : les guildes peuvent aussi être « érudites ». Elles ne vendront peut-être pas de produits mais plutôt des services (prenons une guilde linguiste, elle vendra ses services dans la traduction, l’interprétariat, ou encore la découverte de nouvelles langues…). Elles seront donc comptées dedans.

Les ordres :

C’est une « association professionnelle, communauté religieuse ».

Un ordre est donc assez similaire à une guilde, mais se différencie en deux points. C’est majoritairement un regroupement de professionnel (ordre des médecins), ou un regroupement religieux (ordre des templiers). La limite est ici assez floue entre une guilde de métier et un ordre professionnel, après tout pourquoi n’aurait-on pas une guilde des médecins.

La réponse est : le commerce. Une guilde exerce une activité commerciale (une guilde de chasseur sera commerciale par la revente de ses produits …), alors qu’un ordre des chasseurs régulera l’activité des chasseurs mais ne vendra pas de produits. L’ordre s’assurera que les chasseurs respectent leurs obligations et la loi.

La guilde respectera certaines lois mais ne régulera pas forcément l’activité de manière global mais seulement sur son lieu d’action. De plus elle se chargera de recevoir des missions (de chasse, de formation…) et revendra des produits. Cette dernière aura donc une activité commerciale dans le sens où elle fera de la vente (de produits, de services…).

Vous pouvez donc avoir une guilde de chasseur et un ordre de chasseur qui régulera toute l’activité de la professions. Bien que cela ne serait pas forcément logique car la guilde se chargera de cette régulation et que cette dernière peut très bien avoir un grand conseil qui lui se chargera des régulations à respecter de manière globale.

 

 

Les factions :

C’est un « ensemble de personnes cherchant à fomenter des troubles et à renverser le pouvoir en place ». Une faction est en gros un groupe militaire,  la différence est assez simple.
Elle peut intégrer des ordres et des guildes en son sein aussi, mais peut aussi être un groupe comme un pays, un royaume, une ethnie ou race (voir l’article dédié pour faire la différence entre les deux aussi).

Une faction se définie par son idéologie et sa vision du monde et a fait le choix de prendre les armes pour la défendre ou l’imposer.

 

 

Identifier ses besoins : 

Identifier les besoins de votre monde ainsi que les limites des ordres, guildes et factions.

Avant de vous lancer dans la création de vos groupes, il vous faut analyser votre monde. De quoi a-t-il besoin ? En ce qui concerne les guildes, regardez votre économie. Cela a-t-il du sens d’avoir telle ou telle guilde ? Si vous vivez dans un désert, une guilde de chasseurs risque de ne pas être aussi utile que dans un milieu plus tempéré. Vous pourrez peut-être avoir une guilde scientifique dont la mission serait de trouver de nouvelles formes de vivre dans ces climats ou de trouver de l’eau. Leur activité serait plus rentable. Tant que l’existence est cohérente alors elle est justifiée dans votre univers.

Cela ne sert à rien d’avoir 50 guildes, 20 factions et 40 ordres si vous ne les utilisez pas. Votre monde sera brouillon et perdra en saveur et en cohérence.
Il vaut mieux avoir 3 guildes 4 ordres et 2 factions que l’on verra souvent et dont nous pourrons sentir l’impact sur votre monde.

Pour définir les besoins de votre monde, votre histoire vous servira de guide. La règle est de vous dire : est-ce que cela servira mon monde et son histoire ? Sachant que vous pouvez les intégrer en fond sans forcément que l’on en entende parler tout au long de votre histoire.

 

S’attaquer à leur construction : 

Une guilde, un ordre ou une faction ont chacune une histoire et une raison d’exister, naissant d’un conflit, d’un besoin de réguler une profession, d’encadrer un aspect religieux ou encore un simple besoin au niveau local.
Il faut toujours vous poser les questions : Pourquoi ? Quand ? Comment ? Pour chaque réponse qui en découleront.

 

Voici quelques questions à vous poser sur les factions, les ordres et les guildes :

Son histoire : 

Qui à fondé la faction et pour quelles raisons ?

Quel peuple était derrière lui ? Comment ont-ils procédés ?

A quoi ressemblait le territoire avant la fondation ?

Les événements majeurs de son histoire ?

Son apogée ? Ses mauvaises phases ? A quoi étaient-elles dues ? Des guerres ou des conflits sur son territoire ?

Qui sont ses alliés historiques ? Ses ennemis ? Des collaborations célèbres ? Les rivalités destructrices ?

Attitude des dirigeants ? Ont-ils souvent changés ? Pourquoi ?

De quoi la faction, ordre ou guilde est-elle la plus fière dans son histoire ? Ses hontes ? Des figures célèbres ? Influencent-elles les autres ?

Pouvoirs du dirigeant ? Est-il épaulé ? Par qui ? Comment prend-il les décisions ? Est-il élu ? De sang royal ? La place de la famille du dirigeant ? Occupent-ils des postes ? Comment le dirigeant est-il vu ? Est-il respecté ?

Comment communique-t-il ? Une assemblée ? Son fonctionnement ? Son rôle ? Qui la compose ? Comment est-elle élue ?

Qui a le droit de faire de la politique ?

Comment les décisions sont-elles prises ? En cas d’urgence quelles procédures ? Qui se charge de la trésorerie ?

Quelles priorités ? Commerce, guerre, religion ?

Valeurs de la faction, ordre, guilde ? Honneur ? Justice ? Liberté ? Paix ? Gloire ? Domination ? Connaissance ?

Qu’est-ce qui est considéré comme moral ? Immoral ? Des lois pour protéger cette morale ?

Partenaires économiques ? Pactes de non agression ? Faction sous protection d’autres ? Soumises ?

Evolution des relations ? Qui est le plus fort militairement ? Économiquement ? Scientifiquement ? La plus peuplée ? Celle qui est la plus grande ? La plus petite ?

Déroulement des discussions entre factions, ordres, guildes ? Qui les représente ? Ou se font les sommets ? Des traités ? Sur quoi ? Sont-ils respectés ?

En répondant à ces questions vous devriez avoir une très bonne base pour la construction de vos guildes, ordres et faction.

 

Un exemple concret de guilde construite, son histoire et but :

Je prendrais ici un exemple de guilde.

Attaquons-nous à des guildes de métiers et prenons un exemple assez classique : Il y a dans notre monde des dragons, ces derniers savent parler mais sont très agressifs envers les humains.

Vous pourriez avoir deux guildes : une guilde de linguistes dont la mission sacrée est de percer le langage des dragons afin de communiquer avec et comprendre la raison de leur comportement agressif.
La deuxième qui, elle, serait une guilde de chasseurs de dragons, dont le but est avant tout de protéger la population.

 

Rajoutons un peu d’histoire derrière tout ça :

Il y a mille ans, les humains et les dragons vivaient en harmonie, mais tout d’un coup les dragons sont devenus agressifs et les deux anciens amis sont devenus ennemis. C’est assez classique mais efficace, vous pouvez toujours pimenter un peu plus vos « backstories » avec de multiples détails si vous les trouvez trop plates ou linéaires.

Les humains n’aimaient d’abord pas tuer les dragons car il se remémoraient ces temps anciens où ils étaient dans le même camps. Ils en tuaient donc le moins possible et quand ils le faisaient, c’était avec respect. Mais les siècles ont passés et l’histoire fut oubliée. La langue des dragons perdue et les anciens défenseurs devenus chasseurs. Cherchant toujours de plus grosses proies.

Maintenant intéressons-nous au niveau économique :

Pourquoi est-ce rentable de tuer des dragons ? Car le marché des denrées de dragons est très gros. Un kilo d’écailles de dragons vaut cher et une dent ou un os de dragon n’a pas de prix, le luxe de ces produits a accentué la chasse au dragons. En revanche cela permet de nourrir les pays grâce à la grosse rentrée d’argent qu’elle apporte. Les gouvernements réglementent la chasse afin de toucher un bénéfice financier. Tout chasseur exerçant en dehors d’une guilde officielle est passible de la peine de mort.

De son côté, la guilde des linguistes veut absolument tenter de percer le mystère des dragons et de comprendre leur agressivité, en ce faisant ils espèrent arrêter le massacre des dragons.

Les deux guildes se livrent donc un combat sur le terrain, les linguistes tentant de protéger les dragons et les chasseurs de les tuer.

 

 

Voilà comment en quelques mots vous avez créé deux guildes avec une histoire crédible ayant un réel impact sur votre monde et son économie. Avec ces deux guildes nous pouvons imaginer comment ce monde fonctionne, ses enjeux… De plus, nous pouvons imaginer qu’il y aura des interactions intéressantes entre les linguistes et les dragons à un certain moment donné de l’histoire.

Comment les intégrer à votre monde ?

Exemple construit :

Pour les intégrer dans votre monde vous pouvez, comme fait plus haut, l’intégrer dans votre histoire, en faire le background de votre histoire, en faire un élément important de votre récit, justifiant à la fois son existence et son impact sur le monde.

Que vous en fassiez le centre même de votre histoire ou une simple anecdote, il faut que l’intégration dans l’histoire de votre monde se fasse de manière fluide et subtile.

 

Exemple existant :

Pour changer, je vais aller piocher un exemple dans le manga Fairy Tail. Son histoire est basée autour des guildes de mages. Alors en terme de subtilité nous sommes loin, mais c’est aussi un bon exemple d’intégration d’une guilde avec son impact et utilité sur le monde en question. Ici les guildes sont très puissantes, bien que réglementées par un conseil encore plus puissant. Chaque guilde à une personnalité, des idéaux et une vision du monde. De la même manière elle a aussi ses ennemis et ses alliés, les interactions entre les deux forment une partie assez importante de l’intrigue. Pour autant il y a toujours de la place pour une deuxième intrigue principale (les dragons).

 

Conclusion : 

Voilà comment vous pouvez donc créer et intégrer toutes ces composantes importantes de votre monde. Comme je l’ai dit ce sont des éléments secondaires mais qui, si vous prenez le temps de bien les créer, impacteront grandement la richesse de votre monde. Que votre projet soit un livre, un film ou encore un jeu vidéo. Ce sont des éléments à ne pas négliger (notamment dans un jeu vidéo où les possibilités apportées par ce genre d’éléments sont vraiment très grandes et intéressantes).

 

J’espère que cet article vous aidera dans la création de votre monde, s’il vous a plu n’hésitez pas à le partager. Et si vous avez des conseils ou que vous souhaitez partager votre expérience, la section commentaire s’offre à vous. Ce blog ayant avant tout une vocation de partage n’hésitez surtout pas.

Bonne aventure à vous tous.

Catégories : La Création d'Univers

Yaaza

Faites aujourd'hui ce que vous voulez être demain.

%d blogueurs aiment cette page :