Comment réussir son brainstorming ?

Brainstorming par ci Brainstorming par là. Beaucoup de gens ont ce mot à la bouche quand il s’agit de trouver des idées, moi la première. Et je dois avouer que si au début je me méfiais de cette pratique, je l’ai très vite adoptée.

Et ce pour une seule et bonne raison : elle fonctionne.

Pas besoin d’être plusieurs pour faire un bon brainstorming.  Selon votre projet vous serez peut-être la seule personne à travailler dessus. Dans ces cas-là il peut-être moins évident à la fois d’animer son brainstorming et d’y participer.

Voilà donc quelques conseils pour réussir son brainstorming quand vous êtes tout(e) seul(e).

 

Les prérequis :

Avant même de commencer votre brainstorming il est important d’avoir un espace dédié. C’est à vous de le choisir en fonction de votre place. Dans l’idée il faut que cela soit un endroit que vous dédiez à la création. Cela peut donc être votre bureau, votre chambre ou alors carrément à l’extérieur de chez vous.

Il y a deux méthodes pour faire un brainstorming : le tableau ou les post-its (ou un mélange des deux), ce qui fait trois.

  • Soit vous avez un tableau chez vous et dans ce cas profitez-en car c’est quand même très pratique quand on veut écrire plein de choses. En plus travailler debout aide parfois à mieux se concentrer et trouver des idées plus vite.
  • Soit vous êtes sur papier et dans ce cas je vous recommande les post-its. Les post-its c’est bien, c’est coloré, c’est petit (donc on ne s’étale pas trop au risque de perdre une autre idée) et ça se colle partout donc si vous n’avez plus de place sur vos feuilles vous avez toujours vos murs.

Vous pouvez aussi le faire sur ordinateur. Mais je trouve personnellement que ce n’est pas très pratique et parfois moins inspirant quand il s’agit de trouver des idées et de les raccorder entre elles. En revanche si vous êtes à l’aise sur un support numérique alors surtout ne changez rien.

Le but ici étant de trouver ce qui vous arrange le plus et ce qui est le plus propice à déclencher votre créativité.

Une fois votre méthode trouvée nous pouvons passer au brainstorming en lui-même.

 

 

S’organiser autour d’un thème :

Un brainstorming bien réussi, s’organise autour d’un thème. Si vous partez sans thème vous risquez de vous éparpiller et au final votre brainstorming ne donnera pas grand-chose à part un gros désordre d’idées non classées et non reliées les unes aux autres. Ce qui, certes, sera productif, mais loin d’être optimal.

Choisissez donc un thème. Pour la création d’univers cela peut être les routes, comme je vous l’avais montré dans un précédent article. Ou encore les saisons, la météo, les peuples, la magie, la science, la technologie… Il y a une longue liste de thèmes sur lesquels concentrer votre brainstorming.

Prenez un thème sur lequel vous voulez travailler et tenez-vous-y.

Dites-vous qu’il n’y a pas de mauvais thèmes. Pour reprendre l’exemple des routes, nous avions trouvé pas mal de choses à dire dessus pouvant servir notre monde (avec notre matériau permettant la lévitation).

Avant de passer à la suite je vous propose une petite parenthèse sur le brainstorming de concepts.

 

Le Brainstorming de Concepts : 

Je vais vous parler assez rapidement du brainstorming de concepts. Je m’y attarderai plus en détails dans un prochain article, mais ce type de brainstorming est assez important et mérite sa place ici.

Mais qu’est-ce que le brainstorming de concepts ?

Tout simplement c’est la recherche de nouveaux concepts. Dans ce type de brainstorming on recherche avant tout des idées « out of the box » comme diraient nos amis anglophones, « en dehors de la boîte » pour les francophones.

Il y a plusieurs outils pour se faire :

  • Premièrement : les applications vous proposant des « prompt » phrases. Du style : un orc magicien sur son âne, et à vous d’écrire la suite.

Ces applications sont assez utiles quand on est en panne d’inspiration.

  • Deuxièmement : vous avez tout simplement les remises en question. Prenez un concept et retournez le dans tous les sens. Remettez le en question.

Par exemple prenons Alien. Partons sur des êtres extraterrestre et cherchons un nouveau concept à partir de là. Nous pourrions avoir des aliens non pas organiques, mais plutôt mécaniques. Ce qui pourrait nous donner l’idée de base de Transformers.

Imaginez maintenant des aliens organiques vivant sur une planète très éloignée. Vénérant la force de la Nature et son énergie. Si à ça je rajoute qu’ils sont grands et bleus, on tombe sur Avatar.

  • Vous pouvez aussi prendre un objet du quotidien et lui donner une nouvelle fonction. Remettre en cause son utilisation habituelle.
  • Imaginez un monde dominé par les chats. A quoi ressemblerait-il ?

Ces petites techniques sont très nombreuses mais toutes vous aideront à trouver de nouveau concepts. Penser « en dehors de la boîte » n’est jamais évident, surtout quand ce n’est pas une habitude. Plus vous ferez ce genre d’exercices et plus ils vous sembleront naturels.

Mais revenons à nos moutons. Que faire une fois que vous avez trouvé votre thème ?

 

Les questions à se poser :

Une fois notre thème trouvé nous pouvons lancer la phase des questions. Pour avoir un autre exemple je vais changer de thème et prendre le thème des saisons, plus inspirant que les routes.

Un exemple type de mauvaise question à se poser dès le début de votre brainstorming serait : A quoi ressemblent les saisons de mon monde ?

Mauvais, car beaucoup trop large, alors bien sûr vous pouvez avoir une idée et vous dire que les saisons sont comme cela, parce que ceci et vous enchaînez, mais vous verrez que vous vous retrouverez vite perdu à un moment.

De bonnes questions se sont des questions assez précises mais larges en même temps. Assez précises pour avoir des réponses intéressantes mais larges pour ne pas restreindre votre créativité.

 

Exemple de questions à se poser dans un brainstorming : 

Nous pouvons nous poser la question suivante : Est-ce qu’il y a des saisons ?

Réponse : oui ou non. Pourquoi ? Vous pourrez répondre en vous basant sur l’aspect scientifique du monde. Si nous partons sur la Terre les saisons viennent de la rotation en ellipse de la Terre autour du soleil. La rapprochant ou l’éloignant du Soleil et donc créant les hivers et les étés. Vous pouvez ici avoir quelque chose de similaire, seulement la forme de la rotation étant différente, il y aurait 8 saisons.

Quelles sont ces saisons ? Nous pourrions avoir une saison tempérée équivalente à notre été, puis une saison de grande sécheresse lorsque la terre se rapproche beaucoup du soleil, puis une saison glaciale lorsqu’elle s’en éloigne un peu trop… Les choix vous appartiennent.

Nous pouvons nous demander comment cela influe-t-il sur les habitants du monde ? Comment réagissent-ils aux saisons ? Comment cela modifie-t-il leurs comportements ?

D’autant plus que notre planète est dans un axe légèrement décalé. Elle n’est pas absolument droite, et la planète n’est pas absolument ronde non plus. Vous pouvez jouer sur ça. Pourquoi pas ne pas avoir une planète plate comme dans Les Annales du Disque-Monde de Terry Pratchett. Les conditions climatiques s’en retrouvent changées. Vous pouvez avoir une planète ronde mais totalement penchée. Les possibilités sont vraiment multiples.

Chaque réponse vous amènera son lot de questions et c’est comme cela que vous avancerez. N’hésitez pas à noter vos idées même celles qui vous semblent moins bien que les autres. Toutes vos idées sont importantes et en les ayant sous le coude vous pourrez les consulter au besoin et vous en inspirer pour en  trouver d’autres.

 

Finir son brainstorming :

Une fois le brainstorming fini et vos idées trouvées, il sera bon de le finaliser en triant vos idées. Le but ici étant de faire ressortir les points forts de la session. Les idées qui vous parlent le plus et qui vous semblent les plus cohérentes avec votre monde. Les classer et avoir ainsi une bonne vision de ce que vous avez trouvé. Gardez toutes celles qui ne s’intègrent pas forcément dans votre monde car elles pourront par la suite s’y intégrer ou vous donner d’autres idées.

Et voilà vous avez réussi votre session de Brainstorming.

 

J’espère que cet article vous aidera dans la création de votre monde, s’il vous a plu n’hésitez pas à le partager. Et si vous avez des conseils ou que vous souhaitez partager votre expérience, la section commentaire s’offre à vous. Ce blog ayant avant tout une vocation de partage n’hésitez surtout pas.

Bonne aventure à vous tous.

 

Catégories : L'Atelier

Yaaza

Faites aujourd'hui ce que vous voulez être demain.

%d blogueurs aiment cette page :