Comment finir son premier jet – ou First Draft

Finir son premier jet est l’épreuve, presque la plus difficile lors de la rédaction d’un livre.

D’entrée sachez qu’un premier jet n’est jamais bon. Un premier jet est le brouillon de vos chapitres et il ne sera donc jamais parfait. Un premier jet n’a pas vocation à être parfait mais simplement à être écrit. C’est dans la réécriture que vous trouverez votre véritable récit.

C’est une étape cruciale de l’écriture de votre manuscrit mais ce n’est clairement pas la plus simple.

Et pour de nombreuses raisons, pourtant la plus courante est la peur : la peur d’échouer, de réussir… Que vous n’arriviez pas à commencer ou à finir votre premier jet c’est souvent la peur qui est responsable de votre malheur. Ecrire c’est créer un monde nouveau et fantastique.

C’est comme un rêve où tout est possible, mais si vous ne finissez jamais votre premier jet, votre rêve ne restera que dans votre coeur et vous ne pourrez jamais voir le fruit de vos efforts. Alors il faut absolument outrepasser cette peur qui ne fait que vous retenir en arrière.

 

1 – Lancez-vous

Aussi idiot que cela puisse vous sembler c’est pourtant le premier pas vers la fin de votre premier jet. Arrêtez de remettre à demain et lancez-vous. Cela vaut aussi pour celles et ceux qui auraient tendance à remettre le prochain chapitre à plus tard. Ne procrastinez pas et n’écoutez pas vos doutes. Vous pourrez toujours modifier vos écrits. En revanche si vous n’écrivez pas vous n’avancerez pas. Dites-vous que même un paragraphe par jour vous fera avancer. Vous n’avez pas à écrire 100 pages par jour mais simplement vous y mettre régulièrement. Ecrire petit peu par petit peu. Vous pouvez même commencer par les grandes lignes de votre chapitre : ce qui doit se passer, vos idées…

Après tout comme l’a dit Terry Pratchett : « Le premier jet ce n’est qu’un moyen de vous raconter votre histoire à vous-même ». Si vous ne connaissez pas cet auteur je vous invite à lire son oeuvre sur les Annales du Disque-Monde qui est un vrai régale.

Alors collez-vous cette citation sur votre bureau et lisez-la tous les jours avant de commencer à écrire, ça vous fera le plus grand bien.

Si vous ne savez pas où commencer pour écrire votre livre, voici un article qui devrait vous donner quelques pistes.

 

2 – Ne vous jugez pas.

Il est très important ne jamais vous juger lorsque vous écrivez. Premièrement parce que ça sera contreproductif mais surtout parce que de toute façon personne ne va lire votre premier jet. Donc faites autant d’erreurs que possible. Donnez-vous le défi d’écrire le pire premier jet au monde et vous verrez qu’au final ce n’est pas si grave si ce que vous écrivez n’est pas terrible.

L’essentiel, dans votre premier jet, est de mettre à plat les idées de vos chapitres, les éventuels dialogues que vous avez en tête, la construction du chapitre, une scène…

C’est par la suite, lorsque vous repasserez dessus et que vous le relirez, que vous viendrez ajouter les détails qui manquent, que vous réécrirez les scènes ou les dialogues et que vous améliorerez le tout. Ne vous mettez pas la pression et faites les choses à votre rythme.

Si vous cherchez encore des idées sur votre intrigue voici un article sur le brainstorming qui vous aidera à organiser vos idées et un sur la créativité qui vous aidera à en trouver.

 

3 – N’attendez pas de tout connaître de votre histoire ou même de votre chapitre.

Vous n’êtes pas obligés d’attendre de connaître toute votre intrigue pour commencer à écrire. Vous pouvez très bien commencer à écrire sur ce qui vous vient. Il est même possible de commencer par la fin ou le milieu de votre live. Il faut écrire ce qu’il vous vient sans vous prendre la tête vous aurez tout le temps de le modifier par la suite.

Ne vous bridez pas à absolument commencer par le début et à vouloir sortir la phrase parfaite. Donnez-vous le droit de commencer par ce qui vous inspire et le droit de ne pas faire parfait dès le début.

L’essentiel est de commencer.

Si vous vous retrouvez avec une dizaine de chapitres qui n’ont pas encore d’ordre dans votre histoire ce n’est pas grave. Continuez d’écrire et vous verrez qu’à un moment ils rentreront parfaitement dans votre intrigue. Il n’y à pas de règles absolues pour écrire un livre à part de faire ce qu’il vous plait.

 

 

4 – Finissez votre premier jet

Après vous être lancé dedans, il faut combattre pour arriver jusqu’au bout de cette épreuve, et oui c’est une épreuve.

Si vous avez du mal à finir votre premier jet, prenez du recul et demandez-vous pourquoi. Qu’est-ce qui vous fait le plus peur ? Est-ce que vous êtes sans cesse sous l’assaut de nouvelles idées pour vos intrigues ? Est-ce que vous voulez toujours améliorer votre texte ? Avez-vous peur de finir ?

Posez-vous et réfléchissez à votre principale raison de ne pas finir votre premier jet. Une fois identifiée il vous suffira de reconnaître cette raison et d’aller au delà.

Si vous voulez sans cesse améliorer votre texte. Alors acceptez que pour le moment ce sera la version finale de votre premier jet (et que vous pourrez toujours revenir dessus, mais là il faut passer au chapitre suivant et aller jusqu’au bout).

Si vous avez sans cesse de nouvelles idées alors notez-les. Voyez celles que vous pouvez intégrer mais ne vous attardez pas trop dessus non plus. Si votre intrigue doit être revue, notez les points que vous souhaitez revoir et les modifications que vous avez en tête, faites des annotations sur vos chapitres et passez à la suite.

Vous pourrez toujours modifier votre premier jet, comme dit plus haut le but est simplement d’écrire le squelette de votre livre. Si vous commencez à le détailler avant même de l’avoir fini vous n’avancerez jamais. Finissez votre squelette et modifier chaque partie ensuite.

 

Conclusion :

En conclusion écrire un premier jet ne se fait pas en quelque jours et cela commence toujours par écrire votre première ligne. Sautez le pas et lancez-vous !!

J’espère que cet article vous aidera dans la création de votre monde, s’il vous a plu n’hésitez pas à le partager, et si vous avez des conseils ou que vous souhaitez partager votre expérience, la section commentaire s’offre à vous. Ce blog ayant avant tout une vocation de partage n’hésitez surtout pas.

Bonne aventure à vous tous.

Catégories : L'Atelier

Yaaza

Faites aujourd'hui ce que vous voulez être demain.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :