Les noms dans un monde fantasy  :

La Bière-au-Beurre, les dragées surprise de Bertie Crochue, le pain Lambas… les noms dans un monde fantasy, ne sont certainement pas dus au hasard. Que ce soit les noms de vos personnages, de lieux, de villes, d’animaux ou tout simplement d’objets ou d’aliments… Les noms dans un monde fantasy devront avoir une identité et suivre certaines règles.

Ces derniers sont importants dans votre monde car ils lui donneront de la saveur. Un exemple : Poudlard, ou encore les noms cités plus haut. Ce sont des noms mémorables, qui marquent et qui forgent l’identité du monde.

 

Les cas de figure pour les noms dans un monde fantasy :

Selon le type de Fantasy que vous créez, il ne sera pas obligatoire de vous pencher sur les noms de votre monde.

Je vous renvoie à cet excellent article de Monde Fantasy sur les sous-genres de la fantasy qui vous aidera à y voir plus clair.

Concrètement, si votre univers se déroule dans un monde proche du nôtre vous ne devriez pas avoir à trop vous concentrer sur cet aspect. Mais simplement « saupoudrer » votre monde de noms fantasy mémorables. Qui désignent des choses qui, n’existent pas forcément dans notre monde, ou sous une forme différente.

 

Les choix qui s’offrent à vous pour trouver des noms fantasy :

Concernant vos noms fantasy vous avez plusieurs choix sur comment les intégrer dans votre monde fantasy.

N’avoir aucun nom inventé :

C’est la méthode la moins compliquée. Elle consiste à tout simplement ne pas se prendre la tête. Il vous suffit de reprendre les noms de notre monde. Cela fonctionne si votre monde est très proche du nôtre et n’a quasiment pas de différences.

 

Faire des mélanges de noms avec des mots de notre monde :

Cette solution est aussi très intéressante. Elle consiste à mélanger des mots de notre langue entre eux afin de créer de nouveaux mots qui restent facilement compréhensibles et visuels. Par exemple : La bière-au-beurre ou le Portoloin.

 

Inventer des noms dans une autre langue :

Comme son nom l’indique, ici vous devrez inventer beaucoup de noms afin de coller avec l’identité de votre monde. Je précise par contre qu’il ne suffit pas tout simplement d’inventer une sonorité et d’en faire un nom. Lorsque vous partez sur l’invention de mots, cela sous-entends que, derrière, il y a une raison à l’existence de ce mot. Cela peut être une langue différente (et donc des sonorités différentes) selon les régions de votre monde. Que ce sont des animaux, objets.. qui n’existent pas dans notre monde et qui ont donc besoin d’avoir un nom fantasy inventé.

 

Inventer une langue complète pour votre monde :

Enfin la solution la mois simple de toute : inventer une langue pour votre monde. Cette solution est loin d’être simple et rapide mais permet de rajouter une sacré profondeur et crédibilité à votre monde, au langage et noms utilisés dans ce dernier.

Je vous redirige sur la page de création d’une langue si vous voulez en savoir plus et le Pinterest pour plus d’idées.

 

 

Mais quelle est la meilleure solution pour un monde fantasy ?

Une solution simple et qui marche : Mixer des noms inventés et des noms mélangés.

Cette solution permet de visualiser les noms fantasy mélangés et ce qu’ils représentent et avoir du mystère et de l’originalité grâce aux noms inventés.

Il est important de bien doser vos noms fantasy inventés. Si vous n’avez que des noms inventés, vous vous retrouverez avec un très grand nombre de descriptions désignants des choses simples. Vos lecteurs ne souviendront plus forcément de ce à quoi correspond chaque nom fantasy. En limitant les mots inventés vous pouvez les rendre plus mémorables et uniques.

Par exemple :

Si je reste dans Poudlard (et j’adore citer Harry Potter car c’est tout simplement du génie en terme d’accessibilité et de mystère) voici un excellent mélange : la bière-au-beurre, et une invention : le niffleur.

Le mélange permet de comprendre que ce n’est pas une bière classique mais certainement une bière de sorcier. Ce n’est rien de bien fou mais ça fonctionne. Un autre mélange serait : le portoloin. Encore une fois on devine que ça nous emmène quelque part et loin. Ce sont des mots que l’on mémorise facilement et qui en plus sont assez limpides.

En revanche un niffleur est plus mystérieux. Mais avec une description on peut vite imaginer à quoi ressemble la créature. De plus en le décrivant par ses traits de caractères : attiré par tout ce qui brille et donc un peu voleur sur les bords, on se souvient facilement de cette créature.

 

Ce qui fait que le monde des sorciers semble à la fois si différent et incroyable, et pourtant si proche et si crédible, c’est parce que l’on reste en terrain connu et avec un lexique accessible.

 

 

Quelques détails sur les noms fantasy :

Les noms de personnages :

Les noms de personnages sont une partie très importante des noms que vous allez créer. Ici, il y a aussi plusieurs cas de figure qui s’adapteront aussi selon le genre de fantasy que vous choisissez.

Pour rester dans le thème d’Harry Potter, comme le monde se déroule en parallèle du nôtre, mais dans notre monde (urban fantasy), les noms ne sont pas forcément fantaisistes car se sont des noms classiques, qui existent déjà dans notre monde et à notre époque, en se rappelant que les sorciers font quand même partie du monde des moldus.

Il suffit de trouver des noms qui seront plutôt mémorables. 

En revanche si vous souhaitez être plus créatif, ou que votre monde n’a rien a voir avec le nôtre, alors il sera intéressant de bien réfléchir à la signification de vos noms, à savoir s’ils collent bien avec vos personnages, leur origine.

Vous pouvez avoir des nomenclatures dans vos noms, selon les régions, les traditions…

Un exemple :

Dans mon monde il existe un Royaume où il fait très froid. Je l’ai baptisé, de manière très créative : le Royaume du Nord. Son peuple est avant tout guerrier et très fier. La plupart des prénoms sont en rapport avec les exploits de la personne ou de ses ancêtres. Cela peut donner des noms ou surnoms comme : Givrelune, Foudreglace… Les noms sont donc des mélanges de mots avec le thème du combat et du froid.

Une autre région utilise des suffixes et préfixes afin de différencier les castes. Le préfixe ka- sera utilisé pour désigner les gens qui descendent d’une haute caste, alors que le suffixe -to désignera les autres.

Cela peut créer une identité régionale, positive ou négative et peut servir à créer de la profondeur dans votre monde.

 

Les noms d’animaux et de plantes :

Les noms d’animaux sont une catégorie à part pour deux raisons :

  • Il vous faut une faune et une flore différente de la nôtre
  • Il vous faut une raison de les nommer différemment.

Je m’explique : si votre faune et flore sont identiques à celles de notre monde, il ne sera pas utile de la renommer. Sinon vous risquez de perdre vos lecteurs. Ils ne sauront pas forcément de quoi vous parlez et auront plus de mal à visualiser votre monde. Si vous avez des chênes alors nommez-les tels quel.

Concernant les végétaux, vous pouvez même utiliser les noms latins ou vous en inspirer. Mais très peu de personnes connaissent l’intégralité la flore qui peuple notre monde, alors si vous changez le noms de vos végétaux cela deviendra très compliqué de s’y retrouver.

En revanche si votre faune ou flore sont différentes de notre monde (ne cherchez pas à changer chaque espèce non plus, il faut des repères connus à votre lecteur afin de s’y retrouver), alors vous pouvez chercher à changer leur noms.

Rappelez-vous en revanche que si vous choisissez un nom inventé, il vous faudra pouvoir décrire ce dont vous parlez. Vous pouvez d’ailleurs le comparer à un animal ou un végétal de notre monde afin que votre lecteur puisse le visualiser.

Comparez à quelque chose de connu et expliquez la différence.

Encore une fois, il est important de ne pas surcharger votre monde de noms fantasy inventés. S’ils ont du sens pour vous et que vous savez à quoi ils correspondent, dites-vous que votre lecteur n’a pas passé autant de temps que vous dans votre monde et risque de facilement oublier voir se perdre dans vos noms inventés.

 

 

Un autre exemple tiré de mon monde :

Le sanglifort : Il y a dans ce monde des sangliers d’une taille inhumaine atteignant facilement 2 mètres de haut. Tout le monde visualise à quoi ressemble un sanglier, et à quel point il doit être imposant s’il fait deux mètres de haut.

Au lieu de choisir un nom inventé qui peut ne pas marquer l’esprit du lecteur, j’ai opté pour un mélange de mots et je l’ai baptisé sans trop me casser la tête : le Sanglifort. C’est simple mais avant même que je le décrive on pourra se douter qu’il doit être plus costaud qu’un sanglier habituel.

Ce n’est pas forcément le meilleur mélange de mots au monde, mais visuellement c’est marquant.

Et si vous souhaitez nommer certain animaux avec des mots inventés, choisissez-en une poignée qui reviendront souvent dans votre monde. Ainsi, il sera plus simple pour votre lecteur de ne pas être perdu.

En revanche si vos animaux n’ont rien de comparable avec ceux de notre monde, alors un nom inventé sera plus approprié et il vous faudra simplement le décrire.

Pensez au bestiaire de J.K. Rowling où les animaux magiques /fantastiques n’ont rien de comparable à notre faune habituelle. Mais lorsqu’elle doit décrire ses animaux, soit elle va le comparer à un animal déjà existant (pour l’hypogriffe par exemple), soit le définir rapidement visuellement et lui attribuer des traits de caractères dont on se souviendra facilement (comme le niffleur).

De plus ce nom rappèle aussi les mots de type : renifler, snifer … donc on peut rapidement aussi imaginer que c’est un animal toujours en train de chercher ou renifler quelque chose (le renifleur).

 

 

Les noms d’aliments :

Ici c’est assez similaire et cela concerne principalement les plats. Selon le type de fantasy que vous choisissez, vos plats pourront s’inspirer de la cuisine et gastronomie de notre monde ou être complètement différents.

Si votre flore est différente alors peut être que vos fruits et légumes le seront aussi.

Dans les deux cas, les mélanges de mots vous permettront d’être marquant et les noms inventés de créer l’originalité.

Je vous redirige sur l’article Comment créer une gastronomie.

 

Les noms de villes, villages, royaumes…

Vos noms de villes, villages et royaumes seront la plupart du temps inventés et pourront avoir une personnalité. Selon les peuples qui habitent dans une région, la sonorité de ces noms devra aussi représenter le peuple et ses traditions.

Je vous invite à voir ces deux articles sur comment créer les peuples, et leurs traditions.

Vos noms de villes et de royaumes seront plus faciles à retenir peu importe la langue, l’origine… Ce sont des noms que l’on peut aussi retrouver sur la carte de votre monde pour les situer et les mémoriser.

Si connaissez le Seigneur des Anneaux et avez lu les livres, la carte en début de livre aide à situer chaque endroit de l’histoire mais aussi à retenir les noms.

En connaissant le monde via ses noms et sa carte on a l’impression de faire partie de ce monde et de commencer à le connaître, de savoir où se situe les choses, comment on les nomme dans la langue du monde…

Cela permet de créer une connexion entre auteur et lecteur, de parler le même langage.

Voici un autre article sur comment créer une carte pour votre monde fantasy.

 

 

Quelques outils pour trouver des noms fantasy facilement :

Si vous êtes en panne d’inspiration voici quelques sites qui peuvent vous aider à trouver des noms fantasy simplement.

Les générateurs de noms fantasy :

Rien de plus pratique qu’un générateur de noms fantasy pour vous aider. Vous pourrez avoir de nombreuses idées de noms fantasy mais aussi de sonorités pour vos différents peuples. En voici deux que j’utilise très souvent :

Les dictionnaires et traducteurs :

Les dictionnaires et traducteurs vous permettront de traduire certains mots dans une autre langue et vous en inspirer pour en faire des prénoms. Cela se fait beaucoup et permet d’ajouter une touche de signification derrière vos noms fantasy. Les dictionnaires de prénoms selon les langues et pays sont très pratiques de ce côté-là.

 

Voici quelques sites qui vous aideront :

 

Les jeux de mots :

Enfin, vous pouvez aussi faire de jeux de mots (dans le style de Rincevent, de Terry Pratchett), ou alors déformer ce qui vous entoure et créer de nouveaux mots dérivés.

Ressources :

Voici quelques livres qui pourraient vous inspirer et vous aider dans la création de votre univers. Je vous met tous ceux que j’ai eu l’occasion de lire et qui sont intéressants et utiles. Si vous en connaissez d’autres n’hésitez pas à les proposer en commentaires. Les liens sont des liens affiliés Amazon, si vous ne voulez pas les utiliser vous avez juste à copier le nom du livre sur Amazon pour le trouver.

Voici les livres (ce sont des liens affiliés Amazon) :
Voici quelques blogs et sites qui traitent des mondes fictifs et fantasy ainsi que de l’écriture en général :

Conclusion :

Les noms dans un monde fantasy, restent donc importants et viendront ajouter beaucoup de profondeur à votre monde fantasy.

Et vous, comment trouvez-vous des noms pour votre monde fantasy ? Est-ce que vous utilisez d’autres méthodes ?

 

Je vous invite à allez voir le Pinterest du blog (soit plus bas sur mobile, soit sur le menu de droite sur ordinateur) si vous êtes en recherche d’inspiration visuelle pour votre monde.

Bonne aventure à tous !


Yaaza

Faites aujourd'hui ce que vous voulez être demain.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :